Michel-Ange à Firenze

Visite guidée dans la Florence de Michel-Ange

Découvrons ensemble la vie et les œuvres de l’un des protagonistes les plus importants de la Renaissance et de tous les temps. Peintre, sculpteur, architecte, poète, déjà durant son adolescence, il avait fait preuve d’indéniables talents artistiques; protégé par Laurent le Magnifique, il commencera sa fulgurante carrière artistique justement à Florence.

Michel-Ange à Firenze

C’est là  que sont beaucoup de ses œuvres, DAVID, les PRISONS, SAINT MATTHIEU, la  NOUVELLE SACRISTIE, la BIBLIOTECA LAURENZIANA, la PIETA BANDINI, le TONDO DONI, la MADONNA della SCALA, la BATTAILLE des CENTAURES, œuvres exposées dans les divers musées de Florence.  Ensemble, nous pourrons organiser le parcours en fonction de nos exigences.

La visite pourra commencer avec la GALERIE de l’ACCADEMIA: il s’agit d’un parcours empreint d’une grande intensité émotive qui nous envahira  devant les puissantes et symboliques sculptures du grand Maître.

Le David à la Galerie Accademia

Au fond de la salle trône DAVID , sculpture qui célèbre la force et la fierté de la République Florentine, chef- d’oeuvre réalisé par Michel-Ange jeune. Il s’agit d’une des oeuvres  les plus célèbres du monde , dont je vous raconterai l’histoire et le symbolisme, et dont nous admirerons  la perfection anatomique et la force . Nous verrons ensuite SAINT MATTHIEU , et son intense spiritualité nous fera vibrer, et enfin  je vous parlerai des PRISONS, autres chefs d’oeuvre que Michel-Ange commença à sculpter pour la tombe du Pape Giulio II de la Rovere, mais qui demeurèrent incomplètes. Je vous narrerai  les aventures de ces sculptures, de la technique de “l’inachevé”,  du symbolisme culturel  qui animait ses créations. Nous continuerons  notre parcours vers le Musée de l’OPERA DEL DUOMO  où se trouve une des trois  Pietà  qu’il a sculptée alors qu’il avait plus de 70 ans , la prénommée  PIETA BANDINI, une oeuvre inachevée, caractérisée  par une iconographie très innovante, riche en références théologiques  et correspondante aux nouvelles exigences  de l’Eglise Réformée.

Les chapelles Médicis

Nous poursuivrons à découvrir Michel-Ange  en visitant dans les CHAPELLES  des MEDICIS, la  NOUVELLE SACRISTIE, commandée par le Pape Medicis, Cllement VII, pour accueillir la dépouille de Laurent le Magnifique et des deux premiers Ducs de la famille, Lorenzo et Giuliano, il  utilisera un langage artistique non conventionnel,  dans lequel  l’architecture dialogue admirablement avec la sculpture. Magnifique la VIERGE A L’ENFANT , avec son élégante pose très innovante  et le regard perdu  en une vision transcendantale. Nous resterons en admiration  devant les  Tombes des DUCS  LORENZO ET GIULIANO dei MEDICI et leurs célèbres sculptures représentant le TEMPS et nous comprendrons la riche signification symbolique de celles-ci. Toujours dans cet ensemble de San Lorenzo, à l’intérieur du Cloître du Couvent, nous trouverons la fameuse BIBLIOTECA LAURENZIANA, voulue en 1523 par le Pape Clemente VII Medici pour  abriter la précieuse collection de textes anciens  de la famille. Suivant une heureuse intuition et anticipant le futur, les Medicis l’ouvrirent  au public en 1571.

À la Galerie des Offices

On ne doit pas perdre le célèbre TONDO DONI à la GALERIE des OFFICES,  seule peinture au monde attribuée, sans aucun doute, à Michel-Ange: une oeuvre complexe et difficile à comprendre  encore aujourd’hui à cause de la profusion de symboles et contenus.

Ses œuvres au musée du Bargello

Au musée du BARGELLO nous découvrirons le célèbre buste de BRUTO, oeuvre politique réalisée dans une optique anti-médicéenne.

Et dans l’Oltrarno

Dans l’EGLISE de SANTO SPIRITO nous regarderons avec admiration  une des premières sculptures du jeune Michel-Ange comme le CRUCIFIX en BOIS  polychrome qu’il réalisa pour remercier le prieur du couvent Niccolò Bichiellini, qui lui avait permis d’étudier les cadavres  pour approfondir  ses connaissances d’anatomie.

Son tombeau à Sainte-Croix

Dans l’EGLISE DE SANTA CROCE nous trouverons la tombe de Michel-Ange, réalisée par Vasari et ses collaborateurs. La dernière étape de notre parcours  sera  la CASA BUONARROTI , une maison musée en honneur à Michel-Ange, décorée et embellie  par ses descendants  et où nous pourrons apprécier quelques unes de ses oeuvres de jeunesse comme la MADONNA della SCALA, le bas relief avec la BATAILLE des CENTAURES, le modèle  d’un dieu fluvial qui aurait dû décorer  la NOUVELLE SACRISTIE. Ce sera donc un parcours riche et intense qui nous fera découvrir  les phases de l’évolution de la pensée artistique et de la technique sculpturale  du grand MICHEL-ANGE, artiste génial et innovant.